Sous les pavés ouais c'est la plage, mais l'bitume c'est mon paysage

04 novembre 2007

Posté par Floow à 08:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 octobre 2007

Renouvellement

Genocide

Posté par Floow à 13:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 août 2007

La connerie humaine me donne parfois des envie de génocide.

Je suis pas si bizarre que ça.
C'est pas si dur à comprendre. Les Hommes sont parfois tellement afligeants que cela me donne des envie de génocide.
Mais attention pas un génocide qui risque de ne pas valoir ses fruits. Un génocde radicale, un génocide de la race humaine.
Pourquoi tout à coup je ressent vos visages se crisper derrière vos écrans?
Haaa vous pensez peut-être que je suis une dangereuse psychopate et que je vais venir vous tuer un part un part, mais non il faut que ce soit plus rapide tous d'un coup et vous inquiétez pas j'y passerais aussi je vais pas risqer ma santé mentale en restant seule sur terre.
Mais ça doit être extra la sensation que t'as au moment de le faire, tu doit te sentir roi du monde, enfin pour ma part reine du monde. Je serais la seule à avoir eu le culot de décidé de si la planète avait le droit de continuer à vivre.
En même temps je suis futur Miss Génocide... Comprendras qui pourras.

820516467

Para

Posté par Floow à 12:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 août 2007

Toujours quand tu dors....

mano_logCe mec il me transperce de part en part. Il me boulverse, il me retourne. Chaque mot me pénetre un peu plus, chaque note me fait vassiller un peu plus. Il crois en ce qu'il dit et il y met toute son énergie, toute sa force, toute sa vie. Je pourrais pas vous raconter son histoire, le meilleur moyen de le découvrir c'est de l'écouter, de l'écouter attentivement.

toflames

"A 27 ans du matin j'ai chopé ma putain de guitare
et à grand coup de butoir j'écrase le cafard"
[15 ans du matin]

"mon existence ne tient pas qu'a ma graisse, je suis esprit avant dêtre un corp , je suis mort mais
rien n'est fini, il reste ma voix et bien peu d'écrits .
J'avais surtout une grande gueule pour chanter des chansons d'amour"
[Je suis venu vous voir]

1170502085_2

"Et les gens m'aiment parceque je suis seul,
et les gens m'aiment parce que j'ai mal,
et les gens m'aiment parceque je meurs à leur place en quelque sorte,
drôle d'histoire, j'y comprends rien
[...]
Les gens qui vivent autour de moi savent bien à quel point je t'aime,
ils ne voient pas bouger mes lèvres mais ils savent qu'elles parlent de toi"
[Janvier]

Para

273341

Posté par Floow à 21:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

The real world

#.°.# Lobotomie Lobotomie #.°.# Lobotomie Lobotomie Lobotomie Lobotomie Lobotomie Lobotomie Lobotomie Lobotomie #.°.# Lobotomie Lobotomie #.°.#

Vous la regardez en moyenne 2 à 3 heures par jour, plus de 9 foyers sur 10 en possède une, plus de 5 enfants sur 10 en on une dans leur chambre. Certains ne peuvent s'en passer. Oui c'est la télévision, la télévision au centre de votre vie. La télé réalité, les pub, les jeux télévisés, tout y passe. Je me demande ce qui pousse à une consommation tel d'images faussées, contrôlées, manipulées. La télévision vous bouffe le cerveau, vous aspire, vous manipule. Il ne faut pas tout croire en la force des images, une image peut être détournée avec grande facilité. Un jour vous allez finir par calquer votre vie sur ce que vous percevé dans ce petit écran. Ce n'est pas la réalité même la télé réalité.

#.°.# Lobotomie Lobotomie #.°.# Lobotomie Lobotomie Lobotomie Lobotomie Lobotomie Lobotomie Lobotomie Lobotomie #.°.# Lobotomie Lobotomie #.°.#

PARA

Posté par Floow à 20:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 août 2007

Les règles sont simples.

306943_150x500

Ode à l'anarchie, Ode au pouvoire des enfants.

"Nous tous, Refusons d'accorder notre pardon aux adultes qui nous ont forcé à nous entretuer. Jeunes du monde entier, un grand combat nous attend, il est désormais grand temps d'agir. En votre nom, je déclare la guerre à tous les adultes!"
[Battle Royal 2 - BRII]

"Battle Royal 2 est ma dernière bataille. Au lendemain de la Deuxième Guerre Mondiale, j'ai grandit dans les ruines d'un pays ravagé par la faute des adultes. Aujourd'hui la situation n'a guère évolué. Les conflits prolifèrent et des bombes tombent un peu partout au nom de la "justice", décimant une génération entière. Et ce sont toujours les enfants qui sont sacrifiés. Battle Royal II se dressent contre les sacrifice.
[Kinji Fukasaku]

Les règles sont simples:

1-Choisir une classe composée d'élèves indisciplinés.
2-Jeter dans le groupe les deux survivants de la première Battle Royal.
3-les armer lourdement.
4-Empécher toute évasion en les équipant d'un collier exlosif.
5-les envoyer au massacre sur une île occupée par le chef de Wild Seven et ses troupes de choc.
6-Compter les cadavres.

306943_150x500

Para

Posté par Floow à 10:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Tu sais ce que c'est, une langue fourchue?

"Il s'est arrêté tout près du lit et d'une main m'a durement poussée en arrirère, avant de plaquer sa paume contre mon cou. Ses doigts ont suivi le tracé de mes veines, il a resserré son étreinte jusqu'à ce que ses minces phalanges s'enfoncent dans ma chair. Tout le temps, il est resté debout, les yeux baissés vers moi. J'ai senti chacun de ses ongles me brûler la gorge. J'ai vu les veines saillir sur son bras droit. Mon corps étouffait à en hurler, des spasmes brefs et violents montaient de nes poumons. J'avais l'impression que ma gorge allait céder. Mes traits se sont crispés.

J'aime bien ça, dit-il. Te voir souffrir me fait tellement bander.

Il a lâché ma gorge pour retirer son pantalon et son short. Je me sentais toujours nauséeuse et en proie au vertige quand il est monté sur le lit, a posé les genoux sur mes épaules et a braqué sa queue vers ma bouche - encadrant mon visage entre les deux dragons dansants qui décorait ses cuisses. J'ai pris sa queue aigre dans la bouche et remarqué l'odeur de son corps. J'ai toujours aimé baiser en été plus qu'en aucune autre saison. Je crois que c'est à cause de cette odeur aigre-douce de transpiration et d'amoniac. Shiba-san me regardait sans expression, puis il m'a empoigné les cheveux et s'est lancé dans un rythme brutal - en me baisant le visage. Je me suis sentie mouiller, même s'il n'avait toujours pas posé la main sur mon corps. Comme c'est pratique, pensai-je alors."

[Hitomi Kanehara - Serpents et piercings]

Para

Posté par Floow à 10:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juillet 2007

Connaissez-vous la scarification?

m_Femme_enceinte_de_la_tribu_Karo__Omo_Valley__Ethiopie_du_sudBody Art peu fréquent. Issue d'une pratique africaine pour marquer l'appartenance à un clan ou un passage rituel dans la vie. Aujourd'hui la scarif est pratiquée à des fins esthétique. Une incision superficiel de la peau faite telle à laisser uen cicatrice. le scapel qui parcours la peau pour la couper, parfois des bouts de peau sont enlever pour donner forme au motif désiré. Peut-être que certains seront choqué par cette pratique d'autre trouveront cela ridicule. Pour moi c'est un art. L'art est sous toutes les formes et sur tout les corps.

Para

Posté par Floow à 10:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juillet 2007

Nique ta mère.

Héhé. J'ai le sourire aux lèvres, des rêves plein la tête. La motiv' qui reviens, l'envie de tout. C'est trop bon de se dire que quand on se lève c'est une bonne journée qui commence. Ca va faire un baille que j'étais pas heureuse comme ça, même si il fait un temps de chien je m'en fou. Bientôt le départ en Bretagne ça me réjouie comme ça me détruit mais j'ai bien envie de me casser de Dijon, saturation. Respirer du bon air marin, me balader sur les rocher, rencontrer des gens, revoir les bretons. enfin bref... heureuse.

Para

Posté par Floow à 10:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2007

"L'idée d'être un symbole me déplaît, mais si je dois être le symbole de quelque chose je préfère que ce soit du sexe."

100_1745

Ne pas oublier de me rhabiller

Para

 

Posté par Floow à 15:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]